Le jour où j’ai décidé de devenir influenceuse.

Ma première photo sur Instagram date de juin 2012. C’était pendant un voyage en Angleterre en classe de Terminal. A vrai dire je la trouve pas si mal cette photo (bien qu’un peu sombre). Déjà à ce moment là j’adorais prendre des photos et l’Angleterre était pour moi un endroit idéal. J’étais fascinée par la culture anglaise, leur musique, leur style, et cela se ressentait dans ma chambre.

Au tout début, Instagram était pour moi un moyen de garder des souvenirs de bons moments passés entre amis et d’ajouter des filtres originaux (pour l’époque) à mes photos. Je n’avais pas encore conscience de l’ampleur que cela pouvait avoir, c’était le début des réseaux sociaux.

Plus tard, j’ai commencé à poster de plus en plus de photos. Des photos de mes vacances, des selfies, des paysages, des choses que je voulais garder en mémoire et partager avec le peu de personnes qui me suivaient. J’adorais ça, voir le nombre de j’aime sur une photo, choisir les filtres et les réglages, partager mon quotidien, les plats que je mangeais, les endroits ou j’allais. Je pouvais passer des heures à regarder les autres comptes, et m’inspirer de leur style.

Cela était devenu un réflexe. Dès que je prenais une photo, je la postais automatiquement sur Instagram. A l’époque, (c’est toujours le cas d’ailleurs) mon feed, comprenez l’enchainement des photos, n’avait rien de cohérent. Je changeais de filtre et de réglages à chaque fois, je ne faisais pas extrêmement attention à la photo, ni à la logique du rendu, je changeais la luminosité, les contrastes et la saturation de manière totalement aléatoire. Et à revoir les anciennes publications, c’est pas joli joli..

Ce n’est qu’une fois arrivée à Paris, que j’ai commencé à faire attention à tout les détails, le rendu des photos, les couleurs, le cadrage. Et je me suis prise de passion pour Instagram. C’est littéralement devenu mon réseau social préféré. Chaque jour, je cherchais quoi poster, je faisais attention à ne pas mettre deux fois le même style de publication, je voulais de jolies photos, faites avec mes moyens, mais c’était un début.

En parallèle, j’ai commencé à m’intéresser davantage aux influenceuses qui avaient déjà une grosse réputation comme Caroline Receveur, Sincerely Jules, Sananas, etc.. Je regardais leurs vidéos, j’aimais chacun de leurs posts et m’en inspiré de temps en temps.

Poster sur Instagram n’était pas obsessionnel mais lorsque je voyais que je n’avais pas publier pendant plusieurs jours, je m’inquiétais de voir le peu d’abonnés, que je possédais diminuer. J’ai donc essayé de poster régulièrement. Tous les jours serait mentir mais deux à trois fois par semaine quand j’étais inspirée.

Quand je revois certaines de mes photos, je me dis que le rendu est pas si mal, bien sûr on peut toujours faire mieux mais c’est pas mal.

Si aujourd’hui, j’ai décidé de vous raconter tout ça c’est parce que j’ai pris une décision. J’ai décidé de devenir influenceuse. Oui oui, vous avez bien lu, influenceuse. Vous allez me dire qu’on ne choisit pas de devenir influenceuse, cela se fait naturellement. Mais moi j’ai envie de changer les codes et les habitudes et de faire les choses différemment.

J’ai donc décidé de me laisser un an. Un an pendant lequel je vais tenter à travers plusieurs recherches, de comprendre ce monde et surtout comment en faire parti. Pourquoi faire ? Je vais être honnête avec vous, ce monde m’attire énormément. Pour certains, ce métier (car oui c’est un métier quoi qu’on en dise) c’est juste devenir une pub humaine, utilisée par des marques pour nous faire acheter tout et n’importe quoi. Mais derrière ça, moi je vois tout autre chose. Je vois l’inspiration, le modèle, le pouvoir que ces personnes ont, je vois le bonheur qu’elles ont de partager tout ça avec une communauté qui leur rend bien (enfin pas toujours, mais c’est un autre sujet). Et bien moi aussi j’aimerais goûter à ce bonheur.

Pour cela, je vais m’atteler à avoir un contenu de qualité, réfléchi et régulier. Je vous posterais des stories de mon quotidien, de mes activités, de mes tenues. J’organiserais des FAQ, etc..

Le but de tout cela, c’est d’abord de comprendre ce monde des réseaux sociaux et de pouvoir utiliser son image à bon escient. Puis de voir si en un an, avec du travail et de la régularité, on peut observer des résultats sur le nombre d’abonnés et le pouvoir de notre image personnelle.

Je commence donc dès ce soir, car à l’heure où je vous écris je suis à 1h d’être en vacances !

Si vous lisez cet article, je vous invite donc à vous rendre sur ma story Instagram, pour le début d’une nouvelle aventure.

Let’s go !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *