Evolution, avenir, envies..

Je ne sais pas vous, mais moi à chaque fin d’année j’ai cette remise en question. Ca m’arrive à l’approche des fêtes de fin d’année mais également pendant les vacances d’été, où je prends toujours énormément de recul sur l’année qui vient de s’écouler.

Cette année je n’y ai pas échappé. Ma tête prend le dessus et m’oblige à me poser pleins de questions, qui me font douter de tout et n’importe quoi. Situation professionnelle, personnelle, poids, style vestimentaire, apparence, tout y passe ! En général, ça dure plusieurs jours, quelques semaines, un mois disons.

Professionnellement, janvier marque l’arrivée des entretiens annuels dans mon entreprise. Un moment que j’appréhende tout en ayant hâte. Ca peut paraître contradictoire mais c’est un moment que j’apprécie car cela me permet de faire le point avec moi, sur mon travail, mes capacités, mon évolution et ça a rarement été négatif. Evidemment, j’ai toujours cette appréhension de ne pas avoir été à la hauteur, de ne pas en avoir fait assez pour mériter une évolution ou la très convoitée augmentation. Je ne vais pas vous mentir, je n’ai pas toujours en tête les objectifs de l’entretien précédent, mais ce que je peux vous assurer c’est que je donne le meilleur de moi même tout au long de l’année. Comme tout le monde j’ai mes moments d’énergie où rien ne m’arrête et je vais abattre une quantité et qualité de travail ultra satisfaisante. Mais il y certains moments où la fatigue, l’accumulation prend le dessus et où la moindre tâche peut me paraitre compliquée. Dans ces moments là, mon seul remède est de me poser seule et de faire le point avec moi même, rien ni personne ne peut le faire à ma place, je suis la seule qui puisse réussir.

Personnellement, depuis la rentrée de septembre j’ai emménagé avec mon chéri et c’est un vrai bonheur ! La vie seule n’est pas faite pour moi. J’ai toujours été entourée, j’avais mon petit frère, puis au lycée j’ai été en internat, avoir du monde autour de moi ça me rassure quelque part. Alors lorsqu’il m’a fait la demande de le rejoindre je n’ai pas hésité une seule seconde. Et je ne regrette rien ! La vie s’est organisée, on a pris nos habitudes, et rien en vaut le bonheur de se retrouver le soir, se raconter sa journée et partager un bon repas (qu’il aura préparé évidemment..). Finalement, niveau vie personnelle tout va bien !

Niveau poids en revanche.. Bien sûr avec les fêtes on se lâche un peu, peut-être trop. On ne fait pas vraiment attention, on délaisse le sport pour les moments en famille. Et un beau matin en vous habillant, vous vous regardez dans le miroir, et vous prenez alors conscience que le reflet que voyez actuellement ne vous plaît pas du tout, mais alors pas du tout ! Et là, une petite voix dans votre tête résonne : » Qu’est-ce que tu croyais ma petite ? Fallait pas abuser de la bûche et du foie gras.. ». Vous finissez de vous préparer et vous vous promettez de ne rien manger de la journée. Tout ça pour finir avec un plat de pâtes en sauce à midi, parce qu’il fait trop froid dehors et que vous ne connaissez rien de plus réconfortant après une matinée compliquée, que des pâtes au parmesan.. Bref, tout ça pour vous dire qu’avec les grèves je n’ai plus accès à ma salle de sport depuis un mois, j’en suis réduite à de suivre les vidéos Full Body de Pamela Reif sur YouTube.. Certes ça me fait du bien, je bouge un peu, j’évacue, mais j’ai besoin de tellement plus. Je ne sais pas vous, mais le sport c’est libérateur chez moi, une séance et toutes les mauvaises tensions s’en vont.

Je finis sur une remise en question de mon style vestimentaire. Il y a des jours où j’adore la manière dont je suis habillée. Et puis il y a des jours sans. Des jours où rien ne va, j’aime ni mes cheveux, ni mon make-up, ni mon apparence, et ces jours là, la journée me paraît interminable. Pour palier à ça, je fais une bonne séance de sport, histoire de bien transpirer, éliminer les toxines, je prends soin de moi avec un gommage, quelques masques et soins et je regarde une vidéo ou je lis mon livre en cours. En clair, je pense à moi, je fais ce qui me plaît. Généralement ça ne dure qu’une journée et le lendemain est un autre jour. Si jamais ça persiste, l’autre remède qui fonctionne bien dans ces moments-là, c’est d’écrire. J’ai un petit carnet, où je note mes pensées uniquement quand j’en ai envie et besoin. Ca me libère et me permet d’évacuer mes pensées sans forcément les partager avec d’autres personnes.

Voilà, on a fait le point ensemble. Je ne pense pas que tout le monde en ai besoin. Moi oui. J’ai besoin de savoir où j’en suis et où je vais. J’ai besoin de savoir ce que j’ai fait jusqu’à présent et ce que je veux faire après. Et ce que je veux c’est aider, conseiller, partager avec les autres ma passion qui est la mode, l’image de soi. Conseillère en image avec un mélange de personnal shopper. C’est mon but. C’est que je veux faire de mes journées, c’est la manière dont j’aimerais gagner ma vie, en aidant les personnes à trouver leur style, à prendre confiance en eux, faire ressortir leur personnalité. Mais avant d’aider les autres, il faut d’abord que j’effectue ce travail sur moi. Il faut d’abord que je me sente bien dans mon corps et dans ma tête. Il faut que je prenne confiance en moi, que j’affirme mes choix et par dessus tout que je ne préoccupe plus du regard et de l’avis des gens !

Vous l’aurez compris, j’ai encore du travail. Mais je sais que je peux y arriver. Je vais travailler sur ces points et quand je serais prête je me lancerais. Je me donne pas de date précise, ni d’âge auquel je dois atteindre ces objectifs, ça arrivera quand ça arrivera.

En attendant, si je peux vous aider à mon niveau, j’en serais ravie ! N’hésitez pas à me contacter en commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *