Lifestyle, Sport

Le changement c’est maintenant !

Il y a quelques mois, j’étais dans ma salle de sport, et au détour d’un changement de machine, je m’aperçois qu’il y a une balance. Par curiosité j’ai voulu monter dessus n’en n’ayant pas à la maison et cela faisant longtemps que je ne m’étais pas pesé.

J’ai toujours considéré le poids comme un simple chiffre. Il veut tellement rien dire en fonction de votre taille et de votre corpulence. Mais j’avoue qu’en voyant le chiffre s’affiché, j’ai eu un véritable électrochoc.

Cela faisait un moment que je ne me sentais pas bien dans mon corps. Mes vêtements m’allaient toujours, mais je ne me sentais pas mise en valeur. Mon corps était flasque, mou, je n’avais pas d’énergie. Je ne faisais pas vraiment attention à ce que je mangeais.

J’ai toujours fait du sport. Dans différents clubs avec l’école puis je me suis inscrite dans une salle de sport. Je faisais quelques machines de musculation, des cours collectifs. Seulement l’alimentation ne suivait pas. Je me disais souvent « je peux manger cette pizza, j’ai fais sport ». Mais ça ne marche pas vraiment comme ça.

Lors du premier confinement, j’ai pris la décision de changer d’alimentation. J’étais à la maison, on ne sortait pas, je trouvais ça plus simple de gérer mes repas. J’ai donc fait le plein de légumes chez Picard, des fruits et réduits les produits sucrés.

Les premiers jours, je ne ressentais aucun manque de sucre, j’avais réduits les glucides, stopper les gâteaux, les sodas, et tout se passait bien. Au bout d’une semaine j’avais perdu 1kg. C’était pas énorme mais c’était encourageant.

J’ai poursuivi mes efforts, sans jamais rien lâcher, je ne m’autorisais aucun écart en semaine et je me faisais plaisir uniquement le dimanche. Je me pesée chaque dimanche matin à jeun. Et chaque dimanche, je voyais le chiffre baisser. Et cela m’encourageais encore plus à continuer, ça fonctionnait alors pourquoi s’arrêter ?

J’ai commencé le rééquilibrage alimentaire en avril, et le jour de mon anniversaire (21 juin), j’avais déjà perdu 7kg. J’ai vu mon corps changer, mes cuisses se raffermirent, mes bras étaient plus « dessinés ». Je me sentais bien, je mangeais à ma faim, je n’avais plus ce sentiment de ballonnement à la fin des repas.

En août, nous sommes partis en vacances, j’ai essayé de garder ce rythme mais j’avoues avoir fait plusieurs écarts, je ne faisais pas sport tous les jours mais je me sentais bien dans mon corps. Et résultat, en rentrant de vacances, je n’avais pas pris un gramme !

Pour la rentrée de septembre j’ai repris le rythme. J’ai repris une bonne alimentation, des séances de sport de 40 minutes, 6 fois par semaine. Je suivais des vidéos trouvées sur YouTube, des exercices vus sur Pinterest. L’essentiel était de faire quelque chose, de garder une activité.

Puis il y a maintenant un mois, j’ai voulu reprendre le programme Insanity. Je l’avais déjà terminé il y a 5 ans. Et à l’époque j’avais vu les résultats rapidement. Mon endurance s’était améliorée et mon corps s’était musclé. J’ai repris le programme en gardant une bonne alimentation.

Et une bonne alimentation pour moi c’est : pas de gâteaux apéros, pas d’alcool, pas de chocolat, réduction des glucides (pâtes, riz,..) le soir, augmentation des légumes, des protéines et des fibres. Et le dimanche, cheat meal ! Parce que oui c’est important de se faire plaisir !

L’idée pour moi était d’avoir une alimentation que je puisse garder sur le long terme. Quelque chose qui ne me frustre pas. Et c’est vraiment ce que je voudrais vous faire comprendre. Si vous voulez avoir des résultats et surtout que cela dure, il faut effectuer un rééquilibrage alimentaire et non un régime. Il faut faire des efforts sur le long terme. Manger 1000Kcal par jour pendant 1 mois ne servira à rien si derrière vous reprenez vos anciennes habitudes.

Aujourd’hui, manger des légumes le soir pendant que mon chéri lui mange des féculents ne me dérange pas et je peux vivre avec ça. Ce que vous devez trouver c’est une alimentation qui vous conviens sur la durée et qui ne vous frustre pas. C’est pourquoi je m’autorise un jour plaisir. Le dimanche je mange absolument tout ce que je veux : croissant, fast-food, crepes, chocolat,.. et oui tout dans la même journée ! Mais ce n’est que le dimanche, c’est une forme de récompense pour la semaine passée, et cela m’encourage à poursuivre mes efforts la semaine suivante. Il faut aussi se fixer des limites. Si vous vous fixez un jour de cheat-meal, ce n’est pas pour en rajouter un par-ci, par-là quand ça vous arrange.

Maintenant je voudrais vous montrer la preuve par l’image. J’ai pris des photos tout au long du processus, pour pouvoir constater les changements. Les premières photos ont été prise en février et les dernières le 15 novembre.

Et pour que ça soit plus parlant, voici un avant/après :

Celui qui veut réussir trouve un moyen. Celui qui veut rien faire trouve une excuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *