Le sport et moi..

Bonjour à tous !

Capture d’écran 2015-09-30 à 22.42.51

Aujourd’hui, on se retrouve pour un nouvel article, où je vais vous parlez de sport !!

Le sport, c’est la vie ! Enfin pour moi en tout cas ! C’est indispensable à mon bien-être, je vais donc vous parler de tout ça !


Tout commence, vers l’âge de mes 5 ans, j’avais une énergie débordante qu’il fallait absolument canaliser pour éviter les dégâts. Bon, j’exagère un peu, je recommence.

Vers 5 ans, mes parents ont considéré que j’étais en âge de commencer un sport. A l’époque, j’avais un copain d’école qui faisait du judo et qui m’en disais que du bien, j’ai donc voulu essayer. Je dis bien essayer, parce que pour être honnête, j’en ai fait 3 jours, oui oui, vous avez bien lu, 3 jours… En réalité, j’ai été très déçue, quand on me parlait judo, je voyais David Douillet en kimono, retourner ses adversaires sans grande difficulté. Alors quand je suis arrivée au judo, et qu’on passait l’heure à faire des galipettes, et des jeux, j’ai dit, non merci !

Ensuite, j’ai rencontré une autre amie, qui elle faisait de la GRS (Gymnastique Rythmique et Sportive). Ma mère a accepté de m’inscrire après une séance d’essai. J’ai reçu tout l’équipement ; ballon, cerceau, ruban,etc.. J’en ai fait un an, et puis je me suis lassée.

Après avoir déménagé, j’ai rencontré une amie qui m’a fait connaitre la danse rythmique. J’ai adoré ! On était un petit groupe de filles, on s’entendait bien, on rigolait bien, j’aimais beaucoup y aller. Malheureusement, ma copine a arrêté la danse et malgré la bonne entente du groupe, je ne me voyais pas y aller sans elle, donc j’ai arrêté.

Nouveau déménagement, nouveau sport ! Vers l’âge de 10 ans, ma mère a pensé que j’avais besoin de me développer un peu, elle m’a donc inscrite à la natation. Et honnêtement, ce fut les 2 plus belles années de sport !

Capture d’écran 2015-09-30 à 22.42.28

J’avais qu’une hâte, être le mercredi après-midi ! Pourvoir enfiler mon maillot, plonger, me sentir libre. Quand j’étais dans l’eau, j’étais bien tout simplement. J’en ai fait 2 ans, et pendant 1 année, j’enchaîner 4h de piscine le mercredi puisque j’y allais également avec le collège. Mais cela ne me dérangeait pas. J’y retournais parfois même le dimanche avec mon père. Malheureusement, j’ai dû arrêter à cause de problèmes d’hygiènes qu’il y avait dans les vestiaires.

Après cela, j’ai décidé de m’inscrire à l’athlétisme, j’étais avec 2 ou 3 copines, on s’amusait bien, on se défoulait bien aussi. Mais je n’étais pas convaincue, j’y allais à reculons finalement. Au bout d’un an, j’ai stoppé l’abonnement. Je suis resté une année sans vraiment faire de sport. Pour parer contre ça, je sortais le plus possible.

Puis de nouveau, un déménagement (oui, je sais, j’ai beaucoup déménagé, environ 5 fois depuis que je suis née), donc nouveau sport ! J’ai toujours rêvé de faire de l’équitation, après avoir longuement discuté avec mes parents, visité le club, rencontré la directrice, mes parents ont enfin accepté ! Tous les samedis matin, levée 7h, équipement à la main, je partais en direction du club, retrouver mes amies et la nature. J’ai vraiment adoré découvrir cet univers, c’est une chose à vivre au moins une fois dans sa vie. Le lien avec les chevaux, l’apprentissage des différentes règles, savoir monter correctement, je n’étais pas déçue. Malheureusement, un samedi matin de janvier, verglas sur la piste, le drame arriva. La séance de galop commença, mon cheval eu peur d’un bruit, il se détacha brusquement de sa trajectoire et se fut la chute, sur la plaque de glace. Mon pied resté accroché à l’étrier, je me débattais, de peur de prendre un coup de sabot en pleine tête. Après une longue minute, je réussis enfin à me décrocher. J’étais paniqué, je tremblais, la tête qui tourne. Ma monitrice a tout de suite appelé mon père qui venu aussi vite. Une fois à la maison, ma mère prit peur, et décida de m’emmener aux urgences, où nous avons attendu 3h dans la salle d’attente, moi, toujours en tenue d’équitation.. Enfin, plus de peur que de mal, j’avais une fracture du col huméral droit (ça fait plus impressionnant avec les termes médicaux), bref, je me suis fissuré le haut du bras quoi.. Résultat, 1 mois de bandage, ah oui je ne vous ai pas dit, c’était le bras droit, moi étant droitière évidemment.. Bref, après 3 mois de dispense de sport, j’ai décidé de remonter à cheval, bien qu’avec un peu d’appréhension. La reprise a été dure, j’avais très peur. Mais après quelques séances, j’ai réussi à retrouver le plaisir de monter, j’ai même regalopé, ce qui fut ma grande fierté. Cependant, ma mère ne l’entendait pas de cette oreille et on a décidé de me désinscrire à la fin de l’année.

Quand je suis arrivée au lycée, j’ai découvert le step. Avec une copine, on y aller chaque jeudi soir, étant à l’internat toutes les deux. C’était un défouloir ! La musique, les chorés, c’était vraiment génial ! Si vous voulez jeter un oeil, sur ce que ça donne, je vous mets le lien : Go ! (je ne suis pas dans la vidéo mais les pas restent les mêmes) . J’en garde un très bon souvenir et j’avoue que ça me manques beaucoup ! (Un petit coucou à Marine et Lisa, si vous passez par là, je vous fais de gros bisous !)

Le lycée terminé, je suis partie à la fac. Ne pouvant me passer de sport, je me suis inscrite dans une salle, où je faisais toute sorte de sport : cardio, zumba, renforcement. Seulement le prix de la salle ne m’as pas permis de continuer l’abonnement.

Capture d’écran 2015-09-30 à 22.41.30

Toujours pas prête à lâcher le sport, j’ai commencé un programme de sport intensif : INSANITY ! Créer et diriger par Shaun T, ce programme, payant, comprend une séance de sport par jour, pendant plus de 2 mois. Je ne vous le cache pas, ce fut pas de tout repos ! Mais honnêtement, le résultat m’a plus que satisfaite, sans perdre de poids, je me suis musclée et affinée. J’étais très fière d’arriver à bout de ce programme. Pour autant, je ne relâche pas mes efforts, je continue les exercices seule.


Voilà ! Vous savez désormais tout sur moi et le sport ! J’espère que cela vous a plu, et que vous avez aimé en apprendre davantage sur moi !

On se retrouve vendredi pour un nouvel article, d’ici là, portez vous bien !

A bientôt !

XOXO

Un commentaire